Train - Michel Redondo
Train
La construction du CFB, Caminho de Ferro de Benguela (Chemin de Fer de Benguela), a débuté en 1903. Interrompue pendant la Première Guerre mondiale, sa construction s'est achevée en 1929. La ligne reliait, sur 1344 kilomètres, la ville de Lobito, sur la côte Atlantique, à Luau, à la frontière avec le Congo et rejoignait ensuite Dar Es Salam, en Tanzanie. En 1975, après l'indépendance de l'Angola, commence la guerre civile. Devenue une cible stratégique majeure, la voie ferrée a été complètement détruite pendant cette guerre. En 2004 commence la reconstruction de cette ligne. En 2006, lorsque je me trouvais en Angola, un premier tronçon était en service et reliait Lobito à Cubal, sur environ 200 kilomètres. Depuis, d'autres tronçons on été restaurés par des entreprises et ouvriers chinois, l'objectif est de réhabiliter entièrement la voie ferrée originelle. La locomotive diesel, construite en 1970, circule entre Lobito et Cubal trois fois par semaine, sur une voie unique. Pour ce trajet le billet coûte 250 Kwansas, soit environ 2 euros. Bien trop cher pour la plupart des passagers, ils voyagent en 3ème classe, dans des wagons de marchandises.
Top